la tresse

Trois femmes trois lieux trois continents trois vies : en Inde Smita une intouchable maman d’une petite fille veut pour elle un avenir meilleur, en Sicile à Palerme Giulia travaille dans l’entreprise familiale qui est en faillite et au Canada Sarah une jeune avocate brillante mère de deux enfants tombe gravement malade. L’auteure nous évoque tour à tour la vie de ces trois femmes et la volonté farouche qu’elles vont développer pour combattre les préjugés  les traditions  le poids de l’héritage familial  la folie du monde du travail et trouver au plus profond de leur être la force qu’il faut pour aller au bout de leur rêve.

Trois destins trois histoires qui auraient pu ne jamais se croiser sans le talent de Laetitia Colombani trois histoires si différentes et pourtant si semblables trois destins qui ne seront mêlés que par un fil ténu. L’issue de ce premier roman court mais intense on la sent dans les dernières pages et on  referme ce livre sans bruit sur la pointe des pieds admirative et pleine d’espérance pour toutes les femmes du monde.

Si c’est Smita qui nous émeut le plus au début c’est ensuite Sarah qui prend le relais, Giulia est le lien entre les deux. Un coup de cœur ? Une pépite ? Non je crois que « Belle Lecture » est plus adapté.

Un passage qui m’a beaucoup plu c’est Sarah qui parle du monde de l’entreprise  «  Les brigands sont bien habillés, la chose ne se voit pas, elle a même des allures de respectabilité. C’est une violence chic, une violence parfumée, une violence costume trois pièces. »

A LIRE ABSOLUMENT !