19 août 2018

Passions acides au Havre

  C’est avec un certain plaisir que j’ai retrouvé Laurent Duverger commissaire au Havre, sa 404, ses parents, son HLM  Perret, son pote Christian Caluchon,  il est surtout le personnage central et sympathique des trois romans policiers écrits par Thierry Lepoire. Rien d’étonnant à ce que le romancier écrive à la première personne car Laurent Duverger et lui ne font qu’un. Thierry Lepoire  nous trimballe dans Le Havre des  années 67 et on sent que cette période c’est toute  son enfance sa jeunesse ... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 août 2018

La Maison Au Bord de la Nuit de Catherine Banner

Quand, sur la petite île de Castellamare, au large de la Sicile, sa femme et sa maîtresse accouchent en même temps, Amadeo Esposito,  colosse de 2m10, orphelin né en 1875, médecin sait que cela ne va pas être facile à gérer.  Même en invoquant Santa Agata sainte patronne locale qui soigne les esprits brise les malédictions et dont les miracles avérés ou pas chamboulent la vie quotidienne des habitants, rien ne pourra le sauver des rumeurs. Contraint de démissionner, c’est  dans le café « Au Bord de la... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 août 2018

La gouvernante suédoise de Marie Sizun

« Il y a des histoires étranges dans toutes les familles. Des secrets, des choses inavouables, inavouées, quelquefois terribles, sur lesquelles les adultes se taisent, comme si le silence pouvait étouffer la réalité, et, qui sait, la faire disparaître. Mais il arrive que, malgré tout, des mots s’échappent, parviennent aux oreilles des enfants distraits, et même à demi, ils les entendent. Un jour, ces mots prennent sens, et une histoire singulière se dessine. » Et c’est le prénom de Livia prononcé par sa grande tante Alice... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 août 2018

La disparition de Joseph Mengele

A la fin de la guerre 39- 45 Joseph Mengele l’ancien médecin d’ Auschitz se  réfugie en Argentine puis au Paraguay et enfin au Brésil. Sous différentes identités, il ne trouvera jamais un endroit propice à sa nouvelle vie car il sera traquer par les juifs du monde entier. C’est cette traque de 1949 à 1979 que nous décrit Olivier Guez le style est dépouillé et sobre, l’auteur a pris trop de distance avec le personnage, Olivier Guez semble complètement invisible et sans sentiment et cela m’a beaucoup gênée. Plus document... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :