31ubi0te9EL__SX368_BO1,204,203,200_

Déçue mais quelle déception ce roman ! Souvent lorsqu’un livre a enflammé la toile jusqu’à avoir un prix et que moi lectrice et petite blogueuse je passe à côté j’écris comme beaucoup d’autres blogueuses « je n’ai pas réussi à entrer dans ce livre » « ce n’était pas le bon moment » etc ………je m’excuse presque de ne pas avoir aimé ce qui est ridicule en soi.

Mais là ce roman, classé devant La longue impatience de Gaëlle Josse devant Le Lambeau de Philippe Lançon dans le prix des blogueuses  je suis dubitative et presque en colère d’abord parce que je viens de dépenser 18 €. Donc revenons à ce roman qui n’en est pas un d’ailleurs puisqu’il est autobiographique, il a 192 pages dont la moitié retranscrit une émission de Julien Lepers question pour un champion à laquelle participe Olivier Liron donc la moitié est inintéressante même si elle permet à l’écrivain de faire le lien avec sa vie. Oui c’est original oui c’est décalé oui c’est émouvant oui il a souffert oui il écrit bien oui il a de l’humour, les métaphores un peu ça va à la longue c’est lassant. Voilà un compte- rendu rapide aussi rapide qu’on lit le livre mais peut-être qu’au fond je suis passée à côté !!!!,