27 juillet 2015

Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier Patrick Modiano

La quatrième de couverture : Et l'enfant ? demanda Daragane. Vous avez eu des nouvelles de l'enfant ? - Aucune. Je me suis souvent demandé ce qu'il était devenu... Quel drôle de départ dans la vie... - Ils l'avaient certainement inscrit à une école... - Oui. A l'école de la Forêt, rue de Beuvron. Je me souviens avoir écrit un mot pour justifier son absence à cause d'une grippe. - Et à l'école de la Forêt, on pourrait peut-être trouver une trace de son passage... - Non, malheureusement. Ils ont détruit l'école de la Forêt il y... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 18:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

01 juillet 2015

Deux minutes Coralie Bru

  Lise est la mère de Léo, un petit garçon de quatre ans. Un lundi comme les autres, il est enlevé alors qu'il aurait dû être sous sa surveillance. Dès lors, ces deux minutes représenteront pour Lise une faiblesse de sa part, une faille dans son rôle de maman. Ce roman, s'il commence comme un thriller, est l'histoire de l'amour indéfectible qui lie une jeune mère à son fils.   Souvent dans ce genre d'histoire on tombe dans la mièvrerie et les clichés et là tout l'art de Coralie Bru c'est de rester au-dessus d'analyser... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 16:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
25 juin 2015

Et tu n'es pas revenu Marceline Loridan-Evens

Ce que dit l’éditeur « J’ai vécu puisque tu voulais que je vive. Mais vécu comme je l’ai appris là-bas, en prenant les jours les uns après les autres. Il y en eut de beaux tout de même. T’écrire m’a fait du bien. En te parlant, je ne me console pas. Je détends juste ce qui m’enserre le cœur. Je voudrais fuir l’histoire du monde, du siècle, revenir à la mienne, celle de Shloïme et sa chère petite fille. »   Mon avis Marceline, jeune fille juive,  a 16 ans  quand elle est déportée avec son père en 44. A... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2015

Constellation Adrien Bosc

Ce que dit l’éditeur Le 27 octobre 1949, le nouvel avion d’Air France, le Constellation, lancé par l’extravagant M. Howard Hughes, accueille trente-sept passagers. Le 28 octobre, l’avion ne répond plus à la tour de contrôle. Il a disparu en descendant sur l’île Santa Maria, dans l’archipel des Açores. Aucun survivant. La question que pose Adrien Bosc dans cet ambitieux premier roman n’est pas tant comment, mais pourquoi ? Quel est l’enchaînement d’infimes causalités qui, mises bout à bout, ont précipité l’avion vers le mont Redondo... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 21:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2015

L'oeil du prince Frédérique Deghelt

Années 1980: Mélodie, une jeune Cannoise, commence son journal intime. 1964 : Yann, un Français habitant New York, semble avoir laissé sa vie derrière lui. Vingt ans plus tard à San Francisco, Benoît voit son couple se déliter alors même que sa carrière de pianiste connaît une envolée. Pendant la Seconde Guerre mondiale, deux résistants, Alceste et Agnès se découvrent amoureux grâce à leur correspondance. Celle-ci sera ouverte, un demi-siècle plus tard, par une vieille dame aux pensées habitées par les hommes qu'elle a aimés. Cinq... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 19:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2015

Pietra Viva Leonor de Recondo

Ce que dit l’éditeur Michelangelo, en ce printemps 1505, quitte Rome bouleversé. Il vient de découvrir sans vie le corps d’Andrea, le jeune moine dont la beauté lumineuse le fascinait. Il part choisir à Carrare les marbres du tombeau que le pape Jules II lui a commandé. Pendant six mois, cet artiste de trente ans déjà, à qui sa pietà a valu gloire et renommée, va vivre au rythme de la carrière, sélectionnant les meilleurs blocs, les négociant, organisant leur transport. Sa capacité à discerner la moindre veine dans la montagne a... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 21:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

29 mai 2015

Plonger Christophe Ono -dit-Biot

Ce que dit l’éditeur «Ils l'ont retrouvée comme ça. Nue et morte. Sur la plage d'un pays arabe. Avec le sel qui faisait des cristaux sur sa peau.» Un homme enquête sur la femme qu'il a passionnément aimée. Elle est partie il y a plusieurs mois, pour une destination inconnue, le laissant seul avec leur petit garçon. Elle était artiste, elle s'appelait Paz. Elle était solaire, inquiète, incroyablement douée. Elle étouffait en Europe. Pour son fils, à qui il doit la vérité sur sa mère, il remonte le fil de leur amour – leur rencontre,... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 21:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2015

Amours Leonor de Recondo

  Ce que dit l’éditeur : Peut être pas nécessaire de lire ce résumé avant de lire le livre car il nous dévoile trop l’histoire !!!!!!!!!! Nous sommes en 1908. Léonor de Récondo choisit le huis clos d’une maison bourgeoise, dans un bourg cossu du Cher, pour laisser s’épanouir le sentiment amoureux le plus pur – et le plus inattendu. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune fille de son temps, précipitée dans un mariage arrangé avec un notaire, à prendre en mains... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2015

La Maison-Guerre de marie Sizun

Lorsque Vera confie sa petite fille de quatre ans à ce qui va devenir, dans son imaginaire d’enfant, la « maison-guerre », un lieu silencieux occupé par de vieilles personnes, elle ne songe qu’à la protéger de la cruauté des temps. Mais le lieu, si présent, si fort, dans une époque si tourmentée, deviendra dans l’esprit de la fillette une ressource de mystères et d’émotions, une blessure et un refuge, un apprentissage de la vie qui n’aura pas d’équivalent. Dans ce huitième livre, Marie Sizun écrit avec une tendresse... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 21:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2015

Temps glaciaires Fred Vargas

Ce que dit la quatrième de couverture Adamsberg attrapa son téléphone, écarta une pile de dossiers et posa les pieds sur la table, s’inclinant dans son fauteuil. Il avait à peine fermé l’œil cette nuit, une de ses sœurs ayant contracté une pneumonie, dieu sait comment. – le femme du 33 bis ? demanda t’il. Veines ouvertes dans la baignoire ? Pourquoi tu m’emmerdes avec ça à 9 heures du matin, Bourlin ? D’après les rapports internes il s’agit d’un suicide avéré . Tu as des doutes ?Adamsberg aimait bien le commissaire Bourlin. Grand... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :