30 avril 2018

Darling de Jean Teulé

Jean Teulé rencontre Catherine Nicolle, elle  lui raconte sa vie sa triste vie  glauque très glauque et Jean Teulé avec sa verve habituelle va s’emparer de ce destin et nous le conter à sa manière avec un vocabulaire dur cru violent et brutal, parfois même bestial il dira que Suzanne la mère de Catherine était pleine il dira que le docteur lui relève les pattes et les sabots etc…..C’est un petit livre de 222pages que l’on dévore mais avec la nausée et surtout avec un sentiment d’ impuissance et l’envie de dire à Catherine... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 avril 2018

D'ailleurs les poissons n'ont pas de pieds de Jon Kalman Stefansson

Il y a quelques temps on m’a offert ce livre, la personne (elle se reconnaîtra) qui me l’a offert l’a fait sur les conseils de sa libraire. Franchement j’aimerais rencontrer la libraire car il faut oser le conseiller ce livre. Donc je commence à lire et 100 pages plus loin le livre me tombe des mains comme il fait 443 pages je me dis ce n’est pas le moment je le range et il m’attend quelques mois. Pleine de courage et de curiosité il y a 15 jours je le reprends. Au début, je m’accroche je me concentre parfois je m’aperçois que je... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2018

Vers la beauté de David Foenkinos

Antoine Duris est devant le musée d’Orsay, il a rendez-vous avec Mathilde Mattel la DRH pour un entretien d’embauche comme gardien de salle mais Antoine n’a pas du tout le profil, il est maître de conférences à l’école nationale supérieure des beaux-arts de Lyon. Intriguée et émue par cet homme, elle lui donne sa chance, cela tombe bien une exposition Modigliani débute la semaine suivante et Antoine a écrit sa thèse sur ce peintre. Comme d’habitude chez Foenkinos le début est léger drôle, Antoine Duris a pris son poste, il rencontre... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 14:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
06 avril 2018

La femme qui ne vieillissait pas de Grégoire Delacourt

  Martine est née en 1953 cette année-là « Colette et Matisse tiraient leur révérence, Simone de Beauvoir remportait le Goncourt » pendant les 63 ans sur lesquels  ce roman va se dérouler  Grégoire Delacourt nous citera  ainsi les faits importants ou non de la société et j’avoue qu’il en fait un peu trop même si cela m’a parlé étant née aussi en 53 et m’appelant aussi Martine. En 5 pages, Grégoire Delacourt nous présente les 13 premières années de vie de Martine et comme toujours c’est rythmé, simple,... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 avril 2018

La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker

On commence par un fait divers qui s’est déroulé en 1994 dans une petite ville balnéaire des Hamptons , Orphea .  Une famille : le maire de la ville, sa femme et leur fils ont été massacrés dans leur maison,  un peu plus loin sur le trottoir une joggeuse a aussi été massacrée. En 2014 ,  une journaliste Stéphanie Mailer rencontre Jesse Rosenberg l’un des policiers qui a enquêté sur ce quadruple meurtre et qui l’a résolu. Il va prendre sa retraite elle lui fait part de ses investigations et de ses... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 avril 2018

Bakhita de Véronique Olmi

Bakhita est née au Darfour à Olgossa à peu près en 1869, de son vrai prénom elle ne se souviendra jamais, ce prénom d’avant la terreur qui va bouleverser sa vie, de ce prénom d’une époque heureuse dans une famille aimante. Ce qui lui restera de sa petite enfance c’est cette comptine  « Quand les enfants naissent de la lionne » elle l’accompagnera tout au long de sa vie et nous accompagnera nous lecteurs tout au long de ce roman. C’est à l’âge de 5 ans qu’elle découvre l’horreur  avec cette razzia perpétrée dans... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 mars 2018

L'art de perdre d'Alice Zeniter

L’Algérie dont est originaire sa famille n’a longtemps été pour Naïma qu’une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire… Lire la suite familiale qui jamais ne lui a été racontée ? Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu’elle ait pu lui demander pourquoi l’Histoire avait fait de lui un « harki ». Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 mars 2018

Les loyautés de Delphine de Vigan

Je ne sais pas par quoi commencer ce billet tellement je suis déçue par ce livre et je m’aperçois que je n’ai pas grand-chose à écrire sur ce roman. J’ai eu l’impression de lire une accumulation de faits divers dans la presse, tous plus noirs les uns que les autres. Quatre personnages se partagent ce roman choral, une prof de SVT Hélène qui a été maltraitée dans son enfance, deux ados qui sont ses élèves Théo et Mathis et Cécile la mère de Mathis. Hélène s’inquiète pour Théo et surveille ses réactions ses faits et gestes, elle épie... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 février 2018

La journée de la vierge de Julie Marx

 Ce que dit la quatrième de couverture Un 15 août dans la grande ville. Une femme à bout de souffle s’est donné 24 heures pour faire le point. Elle est auteure de stand-up, traverse une passe difficile, mais n’a pas dit son dernier mot. D’ailleurs, la voici qui nous parle… Boires et déboires, aventures et mésaventures s’enchaînent en une cavalcade burlesque et mélancolique qui ne s’achèvera qu’au bout de la nuit. Ce roman dans lequel la solitude ne se laisse jamais oublier est aussi un manuel de survie destiné à tous ceux... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 février 2018

Alors vous ne serez plus jamais triste de Baptiste Beaulieu

e Un livre débordant d’amour, réconfortant ; un auteur que je viens de découvrir. Depuis un bon moment j’ai noté le nom de Baptiste Beaulieu dans un coin de mes auteurs à découvrir et surtout un auteur dont on parle dans les fils d’actualité de ma page facebook. Dès la première page je suis plongée dans ce roman et happée par l’histoire. Un médecin dont on ne connaît pas le prénom mais qu’on nomme le Docteur qui habite dans un pays inconnu où il neige on est fin décembre, sort de chez lui pour se rendre à l’hôpital. Un taxi... [Lire la suite]
Posté par Mare tea ne à 17:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :