matin brun

Matin brun de Franck Pavloff paru en 1998 c’est 10 pages d’une intensité extrême à lire absolument. Ils sont deux hommes le narrateur et Charlie son copain ils discutent de la vie de tous les jours mais surtout de la disparition de son chat pour le narrateur de son chien pour Charlie parce que pas bruns et brun c’est la nouvelle race autorisée par le régime. Et puis c’est la fermeture d’un journal, des livres interdits et tout ça dans la plus grande indifférence. Lorsque les deux amis seront conscients il sera trop tard !

« Je n'ai rien dit »

Quand ils sont venus chercher les communistes, je n'ai rien dit. Je n'étais pas communiste

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai rien dit. Je n'étais pas  syndicaliste

Quand ils sont venus chercher les juifs, je n'ai rien dit. Je n'étais pas juif

Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n'ai rien dit. Je n'étais pas catholique

Et, puis ils sont venus me chercher. Et il ne restait plus personne pour protester

1942, Dachau - Pasteur Martin Niemöll